L'intégration des acteurs pour l'autonomie des personnes âgées

Les acteurs du parcours

La filière gériatrique

La filière gériatrique s’entend comme un dispositif de soins sur un territoire qui couvre l’intégralité des parcours possibles de la personne âgée. Elle prend compte le caractère évolutif de ses besoins de santé afin de faciliter le parcours de soins du patient âgé.

Court Séjour Gériatrique (CSG)

Les personnes âgées sont hospitalisées en raison de leur aggravation d'une de leurs pathologies chroniques ou de la survenue d'une affection aigüe.

Les consultations mémoire

Lorsque la personne craint d’avoir des troubles de la mémoire et a besoin d’être rassuré ou d’avoir d’un diagnostic : cela peut être réalisé lors d’une consultation mémoire.

Hôpital de Jour (HJ)

Il accueille une à plusieurs journées par semaine des personnes âgées en perte d'autonomie physique vivant à domicile ou en maison de retraite. Cette structure spécialisée dans la prévention, le diagnostic et la prise en charge de pathologies, permet de bénéficier d’un suivi régulier et d’un accompagnement adapté.  Leurs capacités sont stimulées grâce aux activités proposées lors de l’accueil de jour.

Pôle d’évaluation gériatrique avec des consultations gériatriques et mémoire

Le Pôle d’évaluation gériatrique vise à une évaluation globale, médico-psycho-sociale, des personnes âgées de plus de 75 ans. Cette évaluation est assurée par une équipe pluri-disciplinaire et les pathologies liées au vieillissement (dénutrition, troubles de mémoire, perte d’autonomie…) sont prises en compte. Il s'agit de proposer une prise en charge adaptée de la personne âgée.

Unité de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)

Les SSR sont des structures de moyen séjour et ont pour missions la rééducation, la réadaptation, et la réinsertion des patients. Ils assurent une prise en charge globale qui intègre les dimensions physiques, psychologiques, et sociales du soin. Ces unités facilitent  la rééducation et le retour à domicile des personnes âgées.

Unité de Soins de Longue Durée (USLD)

Les USLD sont des structures hospitalières s’adressant à des personnes très dépendantes dont l’état nécessite une surveillance médicale constante. Comme dans un  EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), l’accompagnement proposé est global en prenat en charge à la fois la vie quotidienne et de la coordination des soins. Certaines USLD sont spécialisées dans l'accueil de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou troubles apparentés. 

Équipe Mobile de Gériatrie (EMG)

Il s’agit d’une équipe de professionnels expérimentés en gériatrie se déplaçant auprès de la population âgée sur signalement des services à vocation non gériatrique. Son activité est celle de consultant médical et de soin. L’équipe mobile de gériatrie est composée au minimum d’un(e) gériatre, d’un(e) infirmier(e), d’une assistante sociale et d’un secrétariat.

Professionnels de santé

De nombreux acteurs participent au parcours de la personne âgée

Le médecin traitant

Le médecin traitant est un interlocuteur incontournable pour les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches.

Plus d'informations sur le rôle du médecin traitant et sur les modalités de déclaration sur le site Ameli.

L'infirmier(e) libéral(e)

L’infirmier libéral prodigue des soins permettant aux personnes âgées de continuer à vivre chez elles. Il se déplace au domicile des patients pour prodiguer ses soins.
 

L'équipe médico-sociale APA

L’équipe médico-sociale APA est un service du département qui intervient après avoir reçu une demande d’APA (allocation personnalisée d’autonomie).

Les assistantes sociales

Lorsque l’on est confronté à une situation de perte d’autonomie, le soutien d’une assistante sociale peut être précieux pour faire valoir ses droits, déposer des dossiers de demande d’aides et coordonner toutes les demandes d’aides en cours.

Le chirurgien-dentiste

Le chirurgien-dentiste est un professionnel de santé qui s’occupe des dents, des gencives et des mâchoires. Il peut dispenser des soins, poser des prothèses dentaires ou intervenir d’une manière préventive. Son action vise à préserver la santé bucco-dentaire de son patient, essentielle à un bon état de santé général et à une bonne qualité de vie.

Le kinésithérapeute

Le kinésithérapeute est un spécialiste de la rééducation. A partir de la prescription médicale, il établit un bilan des capacités de son patient et lui propose un programme adapté de rééducation.

Le pédicure-podologue

Le pédicure-podologue est un professionnel de santé paramédical. Il réalise des actes de soins qui concernent la peau et les ongles du pied. Il confectionne des orthèses comme par exemple des semelles orthopédiques. Le pédicure-podologue contribue au maintien de l'autonomie, au maintien à domicile et à la prévention des chutes des personnes âgées.

L'ergothérapeute

L’ergothérapeute intervient auprès des personnes qui ont des difficultés dans la réalisation de leurs activités du fait d’un handicap, des conséquences d’une maladie ou de l’avancée en âge. Cela concerne les personnes de tous âges (enfants, adultes, personnes âgées) qu’elles vivent à domicile, qu’elles soient hospitalisées ou hébergées en établissement.

L’orthophoniste

L’orthophoniste est un professionnel paramédical. Son intervention a pour objectif d’améliorer ou de maintenir les capacités de communication à l’oral ou à l’écrit pour permettre à la personne âgée de préserver une vie sociale et d’éviter l’isolement. Il peut également proposer des exercices pour permettre à la personne de pouvoir continuer à s’alimenter en évitant les fausses routes.

Vivre à domicile

De nombreuses personnes âgées souhaitent continuer à vivre chez elles. Des solutions existent pour vivre à domicile :

  • aménager son logement pour plus de confort et limiter les risques, les chutes notamment,
  • changer de domicile pour aller vivre dans un environnement plus adapté (maison de plain pied, salle de bain adaptée...),
  • partager son logement,
  • s'équiper de matériel adapté, par exemple la téléassistance pour garantir la sécurité d'une personne vivant seule,
  • être aidé à domicile (services extérieurs pour les courses ou le ménage, portage de repas, téléassistance...) ;
  • être soigné à domicile (services de soins infirmiers à domicile, hospitalisation à domicile...),
  • aller à l'accueil de jour,
  • se déplacer à l'extérieur (avec sa voiture, par le train...).

Pour en savoir +

consultez le Portail national d'information "Pour les personnes âgées" (Source Cnsa)

Vivre ailleurs

Vivre ailleurs temporairement

L’hébergement temporaire permet aux personnes âgées qui vivent à domicile de trouver des solutions d’hébergement pour une courte durée :

  • l'hébergement temporaire : pour qui ? pourquoi ? pour quelle durée ? quel tarif ?...
  • dans quelles situations faire appel à l'hébergement temporaire ?
  • l'hébergement temporaire dans un établissement ou chez des accueillants familiaux
  • l'hébergement temporaire chez un proche

Choisir un hébergement

Plusieurs solutions d'hébergement sont proposées aux personnes âgées :

  • des logements indépendants avec services (résidence-autonomie, ex-logement-foyer ; résidence-services ; habitat regroupé solidaire ; habitat intergénérationnel),
  • des établissements médicalisés :
    • pour les personnes dépendantes : EHPAD (Établissement d’Hébergement pour les Personnes âgées Dépendances).
    • pour les personnes très dépendantes : accueil Alzheimer, USLD (unité de soins de longue durée) et unité de soins spécialisés.
  • des accueils familiaux .

Le choix d’une maison de retraite ou d’une résidence pour personnes âgées va dépendre de plusieurs points : l' état de santé, la situation familiale, la situation géographique, les revenus…

Pour en savoir +